Production hydro-électrique

Provenance des eaux pour le système hydro-électrique

 

 

Les différents flux d’eau du système

L’eau des champs fait chanter l’énergie à Bayerel

Les récents travaux routiers réalisés à Bayerel ont permis la pose d’une canalisation destinée à récupérer les eaux grises du séparatif et les eaux de drainage des champs de la Côtière. L’eau arrive au moulin avec une pression de 2 bars. Elle est utilisée pour entrainer une génératrice équipée de deux turbines Pelton (ci-dessous).

L’eau de ces turbines alimente le canal (bief) du moulin et une roue à augets de 5 m de diamètre a été mise sur roulements afin d’éviter la perte d’énergie par frottement. La vitesse de rotation de la roue (6 tours par minute) est multipliée par 280 pour entrainer une génératrice (ci-dessous).

Une troisième génératrice a été installée sur un tourbillon (vortex) afin d’utiliser l’eau pendant la saison hivernale, la glace empêchant l’utilisation de la roue à augets. Des pales sont immergées dans le tourbillon et une hélice est entrainée par la sortie d’eau (type turbine Kaplan) deux mètres plus bas, additionnant ainsi les énergies pour ce troisième système. Un système Venturi, utilisant l’eau sous pression, permet encore de décupler le volume d’eau injecté et de  réoxygéner celle-ci (ci-dessous).

Fermer le menu